Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Les géant de la Tech (Apple et Google) envahiront nos véhicules - Ziclick.fr

Luc
  • Le 4 octobre 2016

La majorité des constructeurs entrent désormais dans les systèmes d’exploitation des deux GAFA sans toutefois laisser de côté leurs productions au secteur de l’informatique.

Il se dirait qu’Apple et Google serait sur le point de se lancer dans le marché de l’automobile, comme ce fut le cas avec le marché du mobile. Et d’après, Guillaume Crunelle, cadre chez Deloitte, ils ne sont pas prêts à se décourager :  » actuellement, on est dans un moment important de l’histoire de la voiture connectée car ils disposent d’un système d’exploitation qui sert de relais de croissance nécessaire pour les GAFA et une occasion à saisir pour les constructeurs qui envisagent se lancer dans la tendance du digital. »

« Le système d’exploitation du véhicule connecté est un trait entre le développement des GAFA et une opportunité pour les constructeurs ».

Il indique qu’il serait important que les constructeurs et les leaders de l’informatique puissent collaborer, surtout les grandes entreprises qui ont été les premières à créer des systèmes d’exploitation pour les voitures spécialement. D’ailleurs, en 2014, il y a eu une part importante de voitures qui ont été produites par des constructeurs après avoir collaboré avec Apple CarPlay, Android Auto. »

« Ces acteurs n’ont plus de choix, car la voiture occupe maintenant la troisième place dans vie du consommateur. Bientôt, il sera possible de vivre le numérique dans toutes les sphères de la vie quotidienne. Toutefois, les constructeurs craignent que le fait d’introduire Apple et Android dans leur domaine pourrait constituer un frein à l’achat de voitures » ajoute-t-il.

Une thèse considérée comme légitime pour Seat qui écoule la majorité de ses véhicules auprès des jeunes français. «  Nos produits ont satisfait leur besoin dans le cadre de la connectivité à partir de 2015 avec l’option Full Link vendue à 170 euros et qui dispose d’Android Auto, CarPlay et MirroLink, un dispositif qui donne la possibilité de reproduire directement l’écran du smartphone sur l’écran de bord », explique Luc Chausson, patron de Seat France. En clair, la voiture est dotée d’un système qui donne la possibilité de se connecter sur CarPlay au moment où on connecte l’iPhone et Android Auto lorsqu’on branche mobile Android.

La marque allemande Audi a aussi proposé un service à 365 euros qu’on pouvait voir sur les modèles de luxe en juin 2015. Cette option est compatible avec Android Auto et Apple CarPlay : « On les ajoute au fur et à mesure car ils sont disponibles sur la majorité des smartphones. Dans deux à trois ans la majorité des voitures seraient équipées de ces options. Si le secteur automobile refuse de se lancer dans le secteur de la connectivité, ce sera une façon pour nous de vouloirs empêcher nos consommateurs de garder leurs habitudes » lance Xavier Benoit, responsable de la communication d’Audi France.