Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un homme politique piégé par une capture d’écran diffusée sur Facebook

Un homme politique piégé par une capture d’écran diffusée sur Facebook
Luc
  • On 21 juin 2016

Les politiciens doivent accorder une attention particulière à leurs agissements, car ils se retrouvent rapidement sur la toile. Les internautes sont friands de ce genre d’actualité, ils ont donc apprécié celle en lien avec un homme politique qui s’est piégé lui-même avec une simple capture d’écran.

Il partage une photo de son navigateur sans fermer deux onglets

Que ce soit sur un ordinateur sous Windows ou Mac, il est possible de réaliser très facilement une capture d’écran. Cela peut même être réalisé à partir d’une vidéo, le logiciel Screen Capture disponible sur http://www.movavi.com/fr/mac-screen-capture/index.html réalise parfaitement cette action. Il a la particularité d’être à la portée de tous les internautes même les amateurs. Il est tout de même judicieux d’effectuer quelques vérifications avant de partager une telle image. Cet homme politique aurait donc dû réfléchir à deux fois avant de publier lui-même cette capture sur son profil Facebook.

En effet, Mike Webb espère accéder prochainement au congrès des États-Unis, mais cette erreur pourrait-elle lui coûter sa candidature ? Il avait seulement l’intention de partager une capture d’écran sur son compte, mais deux onglets étaient mal placés.

Mike Webb défenseur des valeurs familiales est un amateur de films X

onglets
Les internautes ont rapidement découvert qu’ils mettaient en avant des mots assez explicites à savoir « Ivone Sexy Amateur » et « Layla Rivera Tight ». Ces pages ont la particularité d’appartenir à des plateformes spécialisées dans la pornographie. Par conséquent, avant de réaliser sa capture d’écran, Mike Webb aurait dû faire preuve d’un peu plus de vigilance, cela lui aurait évité une mauvaise image.

Cela peut apparaître assez courant, car nombreux sont les internautes qui regardent des films X sur leur ordinateur. Toutefois, le profil de ce politicien ne colle pas vraiment avec cet univers. Il est réputé pour être un fervent défenseur des valeurs familiales.

Avec une capture d’écran, il augmente de 25% son nombre de J’aime »

Il ne fallait donc rien d’autre qu’une capture d’écran d’un navigateur pour mettre un terme à la crédibilité d’un homme. Ce dernier a souhaité utiliser à nouveau Facebook pour rebondir. Il n’a partagé aucune excuse, il a tout de même tiré une bonne leçon de cette erreur. Il a insisté sur le fait que ce « qui ne vous tue pas vous rend plus fort ». Il a également pu constater une belle hausse de ses statistiques, le nombre de « J’aime » sur son compte Facebook a fait un bond de 25% en seulement, une journée. Une capture d’écran peut rapidement apporter la notoriété à un internaute.