Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

La fiscalité sur le gazole et l’essence va connaitre une hausse l’an prochain

La fiscalité sur le gazole et l’essence va connaitre une hausse l’an prochain

Différemment des promesses faites par le gouvernement, les taxes sur l’essence vont connaitre une hausse soit, 3,5 centimes au 1er janvier prochain. Il n’ya que les voitures qui roulent au SP95-E10 qui ne seront pas concernées par la hausse.

Une décision inattendue

Mais ceux qui espéraient obtenir une baisse des prix de l’essence l’année prochaine seront déçus. En fait, le gouvernement avait promis baisser à 1 centime la taxe de l’essence l’année prochaine. Mais cette décision ne sera appliquée pour toutes les essences. D’après le projet de loi de finances rectificative, il n’ya que le SP95-E10, essence qui contient au moins 10% de bioéthanol de première génération produit avec de la canne à sucre, des céréales et de la betterave sucrière, sera concerné.

Un document du collectif budgétaire certifie la baisse de taxation de 1 centime par litre pour cet agrocarburant mais une hausse similaire est attendue pour les autres essences. La décision n’a rien d’étonnante: elle fut annoncée depuis septembre dernier dans le cadre du plan de soutien à la filière agricole qui cultive les matières premières essentielles à la production de bioéthanol. Ce système viendra s’agripper aux changements de la fiscalité de l’essence et du diesel déjà présentes dans le budget de 2016.
Ensuite, suivra la hausse de la «taxe carbone», qui s’expliquera l’année prochaine par une hausse des taxes qui pèsent sur le gazole de 2 centimes, et de 1,7 centime pour l’essence.