Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Les ventes de PC de Charybde en Scylla à la fin 2015

Les ventes de PC de Charybde en Scylla à la fin 2015

Les ventes de PC qui ont baissé au 4e trimestre dépassent le repli annuel. Toutes les régions sont concernées. Lenovo réduit les dégâts et Apple évolue.

Les trimestres se succèdent et se correspondent pour l’industrie du PC. Pour le cinquième trimestre successif, les ventes d’ordinateurs au niveau mondial ont baissé pendant les trois derniers mois de 2015. Elles se fixent à 75,7 millions d’unités, soit un repli de 8,3% comparé à la même période en 2014, indique le Gartner se reposant sur des résultats préalables. Sur toute l’année, les constructeurs ont écoulé 288,7 millions de machines. Un volume quand on voit le dernier trimestre mais délicatement moins abîmé avec un repli annuel de 8% en 2015.

La fin de l’année n’est plus considéré comme un releveur

« Les ventes de fin d’année n’ont pas encouragé les livraisons globales, ce qui explique la modification du comportement d’achat de PC des consommateurs », explique l’analyste du cabinet d’études Mikako Kitagawa. D’ailleurs, l’arrivée de Windows 10 n’a pas pu booster le secteur. « Du côté des entreprises, [l’OS de Microsoft] a ordinairement reçu des commentaires encourageants, mais comme attendu, la migration était minime au quatrième trimestre tandis que plusieurs organisations commencent à peine leur période d’évaluation. »

Toutes les régions subissent cette baisse des volumes. Notamment les zones EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique), Amérique latine et Japon qui, touchées par la baisse de la valeur de leurs devises, ont remarqué que leurs marchés se resserrent de près de 10%.

Lenovo connait de beaux jours aux Etats-Unis

Chez les constructeurs, le 4e trimestre est bénéfique à Lenovo qui reste à la tête du classement. Si le constructeur chinois enregistre une baisse de ses ventes (de 4,2%) pour le troisième trimestre successif, il réduit les dégâts par rapport à ses rivaux. Alors qu’il a écoulé près de 15,4 millions de PC, Lenovo en profite d’augmenter sa part de marché de 19,4% en 2014 à 20,3% au dernier trimestre 2015. Le fournisseur des ThinkPad a notamment été efficace aux Etats-Unis où ses ventes en amélioration de plus de 21% (pour 2,13 millions d’unités) ont équilibré les chutes européennes et asiatiques.

HP en pleine difficulté avec -8,1% pour 14,2 millions de machines. Une dissemblance comparé à 2014 qui justifie les ventes exceptionnelles qu’avait alors consignées le constructeur il y a un an via une politique de prix agressive. Dell enregistre également une diminution de ses expéditions dans toutes les régions (-5,1% pour 10,2 millions d’unités) excepté le Japon où les ventes sont en hausse. Moins touché, Asus suit la tendance (-3,2% pour 6 millions de PC) et Acer chute (-11,2% pour 5,3 millions). Parmi ces constructeurs, il n’ya que Apple qui semble sortir sa tête hors de l’eau avec une progression de ses ventes en fin d’année dernière avec : +2,8% pour 5,7 millions de Mac.