Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Microsoft adopte un comportement responsable avec l’utilisation de ces centres de données

Microsoft adopte un comportement responsable avec l’utilisation de ces centres de données
Marine

Microsoft adopte un comportement durable ou encore responsable en promettant de se servir d’énergies dites vertes à 50 d’ici 2018.

Ces derniers temps, on remarque plusieurs services qui choisissent le cloud et les grandes entreprises du domaine de la technologie en font de même.

La firme de Redmond va lancer dans quelques jours, quatre nouveaux centres de données dont deux qui seront installés en Irlande, deux aux Canada et deux en Corée du sud. Cela montre que le cloud promet d’être utilisé, sauf que cela amène plusieurs acteurs à se poser des questions sur son coût et son impact sur l’environnement.

Microsoft a indiqué qu’il va s’engager à rendre ses centres de données écologiques à partir de 2018 en utilisant des énergies renouvelables à 50% et tirées des éoliennes, des centrales hydroélectriques et solaires. Alors qu’elle utilise les énergies vertes à 44%, aujourd’hui, elle voudrait franchir la barre des 50% à l’horizon 2018 et ensuite atteindre les 60% à l’entame de la décennie à venir comme l’explique Brad Smith, président en charge du département des affaires juridiques de Microsoft.

La firme informatique a aussi indiqué que ces datacenters « produisent 0 % de carbone », depuis 2012 afin de diminuer ses émissions. Pour ce faire, Microsoft, achète des certificats d’énergie renouvelable afin de diminuer les émissions de gaz carbonique.