Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Opera dévoile un navigateur anti-pub pour Windows, Mac et Linux

Opera dévoile un navigateur anti-pub pour Windows, Mac et Linux
Luc
  • On 8 mars 2016

Opera dévoile un navigateur ultra puissant affichant un temps de chargement des pages dépassant les 90%. Ce qui prouve qu’il y a plusieurs sites qui surchargent les navigateurs. Ce qui n’est pas de l’avis des publicitaires qui n’ont préparent déjà une riposte. Opéra vient de dévoiler le premier navigateur pour ordinateurs fixes disposant déjà d’une technologie anti-pub.

Celui-ci est proposé en version développeur pour Windows, Linux et Mac. Ce qui est intéressant, car jusqu’à ce jour, les fournisseurs de navigateurs plaçaient cette fonction de filtrage aux extensions, comme on le voit sur l’éditeur Adblock Plus. Au mois de septembre passé, Adblock Plus avait, également dévoilé un navigateur anti-pub, mais il ne concernait que les smartphones.

Désormais, Opera largue ses semblables que tous les autres. L’éditeur, qui a ajouté l’anti-pub dans le moteur de rendu, a indiqué que le blocage serait clairement plus performant et réduirait par la même occasion le temps de chargement atteignant les 90 % ! En fait, quand, une page web contient plus de pubs et de trackers , le navigateur sera obligé de lancer des connexions pour charger ce contenu supplémentaire qui, pourrait demander dans d’autres cas de figures, du temps pour que le contenu s’affiche.

Test de rapidité

Pour démontrer que son navigateur est rapide, Opera met à disposition, un module de test intégré appelé « Speed test » qui affiche, les temps de que mettent les pages pour se charger en utilisant ou pas la technologie anti-pub. Et les résultats parlent par eux-mêmes. Sur la page forbes.com, le temps de chargement a été diminué de 89 %, en 2 secondes, au lieu de 21. Sur cnn.com et foxnews.com, les temps de chargement respectifs sont de 87 % et 85 %. « De nos jours, les publicités en ligne exagérées réclament une énormément de bande passante alourdissent le chargement des pages. Celles-ci couvrent souvent le contenu que vous voulez voir », précise Krystian Kolondra, senior vice président chez Opera, sur un blog.