Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Oracle a t-il racheté Sun ?

Oracle a t-il racheté Sun ?
Marine

Oracle ciblait-il l’intégration de Java par Google dans son système d’exploitation mobile Android quand celui-ci acquit Sun Microsystèmes ? Oracle a répondu par la négative, alors qu’elle exige que Google lui paie 8,3 milliards de dollars pour avoir violer ses droits d’auteur.

Les rumeurs laissaient entendre qu’oracle avait racheté Sun Microsystems juste dans le but d’attaquer Google. Cette information a vite été démentie ce lundi par Safra Catz, la co-CEO d’oracle qui avait été convoquée par la cour fédérale de San Francisco.

Pour rappel, il y a 6 ans, Oracle avait déposé une plainte contre Google pour utilisation abusive de son langage java pour la mise au point de son OS mobile Android. Depuis le début du procès jusqu’à ce jour, plusieurs arguments et contre arguments ont été avancés en attendant le verdict final.

Pour se défendre des accusations portées contre sa firme, Google indique faire un usage loyal du langage java notamment le 37 API java et que ce dernier n’est pas soumis à un Copyright.

Pour justifier le rachat de Sun, Oracle indique qu’avec l’importance de Java, il ne souhaitait pas que Sun soit racheté par un concurrent de taille comme Google. Avant le témoignage de Safra Catz ce lundi, la cour avait écouté la semaine passée Jonathan Schwartz, ancien CEO de Sun.